Les niçois à la rencontre de leurs supporters drômois

La salle de réception aux couleurs du SN

Peu sont ceux qui doivent le savoir mais le Stade Niçois dispose d’un club des supporters en dehors de son territoire.

Il a été monté par deux anciens résidents niçois retournés au pays et dans un corps de ferme réaffecté en Club House, trônent les photos, maillots écharpes des anciennes et plus récentes gloires du Rugby azuréen parmi lesquelles  Marcel Volot ou Jeff Tordo entre autres. Ils ne perdent jamais l’occasion de suivre leur équipe de coeur rouge et noire dans ses déplacements sur la vallée du Rhône et rêvent de phase finale entre Nice et Valence Roman, nous aussi; car on sait déjà où se ferait le repas d’avant match.

Ces passionnés du Rugby Niçois ont souhaité y voir quelques joueurs du cru niçois et ce fut chose faite ce dimanche 3 février, au retour du match de Villeurbanne.
En l’honneur des niçois, les cochons furent tués dans la matinée, et au menu figuraient boudin, caillettes et ravioles.

De quoi rassembler, 2 heures durant, autour de quelques verres, du maillot, de chants de plus en plus paillards au cours de la soirée, le Rugby des villes et celui des champs. Une quatrième mi-temps en sorte. Ce petit coin de France se trouve à Châteauneuf sur Isère, charmante bourgade de 3 800 habitants où les traditions y compris rugbystiques sont vives, à deux pas de Valence. Les agapes terminées, il était temps de repartir pour le grand Sud, ventres pleins et victoire bonifiée en poche.
Missions accomplies!