Le XVème Baie des Anges – Crédit Agricole

Le XVème Baie des Anges – Crédit Agricole s’est tenu ce 15 avril.
Si la météo n’était pas estivale, elle n’a cependant pas réussi à gâcher la fête.
Comme ce fut le cas ces dernières saisons, les participants furent nombreux. Au petit matin, 1100 enfants venus parfois de bien loin,  descendirent des bus, des voitures de leurs parents pour s’équiper tels des gladiateurs des temps modernes. Immunisés des coups par un casque ou un simple protège dents, ils trépignent en espérant la lutte. L’objectif de chacun est le même gagner pour emporter, vers leur contrée d’origine, le trophée convoité .

Parents, grands parents, amis sont là pour les soutenir et, ils sont nombreux. 2 à 3000 selon le service de sécurité.
Pour encadrer ce petit monde, plus de 150 bénévoles (chefs de plateau, informaticiens, services médicaux, municipaux ou sécurité, arbitres, cuisiniers et serveurs d’un jour, chauffeurs, caissiers, hôtesses d’accueil, ingénieurs du son, photographes, cameraman, déménageurs, électriciens, s’activent pour certains depuis des mois pour d’autres quelques heures afin que tout soit en place pour le grand jour. 100 tables, 800 chaises, 100 barrières, 15 containers poubelles, des milliers de plots une dizaine de stands, 22 terrains à tracer, 14 vestiaires à gérer.

A 9H30 enfin le premier coup de sifflet retenti, les terrains pris d’assaut par des hordes de joueurs en culottes courtes qui s’agitent et bruissent à chaque action, acclament à chaque essai.
Les matches se suivent sans encombre, se terminent à midi pour les plus jeunes moins de 6 ans. Coupes, flashes qui crépitent l’émotion des premières médailles avant que les frites, socca, kebab ou merguez, churros et crêpes, dont le fumet commence à envahir les narines, ne contribuent à restituer les forces laissées dans ces premières batailles. Pour ces plaisirs de la tables les petites mains étaient constituées essentiellement de nos féminines, encadrées par Emilie et Régis. La queue s’allonge au comptoir alors qu’au club house, la réception donnée par la mairie et livrée par le service du protocole épate les 200 invités des 80 équipes en lisse.

La digestion à peine commencée, les velléités reprennent de plus belle, plus d’engagement encore dans les poules hautes car les trophées ont rejoint leur piedestal et il n’est pas question de laisser passer sa chance. Alors que les résultats s’accumulent, plus de 300 matches sur la journée, les stars sont de sortie, autographes et photos souvenirs, d’autres s’attellent déjà au rangement. Il se murmure que ce sera Hyères-Carqué  qui emportera la « palme » le verdict le confirmera.

Voilà c’est fini, le ménage reste à faire car les flonflons se sont tus, 8 heures trépidantes beaucoup d’énergie dépensée, des gamins heureux. Le tournoi 2018 a vécu, vers leur Géorgie natale ou leur Italie voisine, nos visiteurs les plus éloignés s’en retournent. Les dernières agapes sont partagées par les bénévoles, des boissons jaunes aident à faire passer la socca de la Baie des Anges.
La semaine prochaine on remet ça, pour les adultes cette fois avec les 7 finales territoriales seniors. Décidément très vivants les Arboras cette année!!!