Victoire du Stade Niçois contre Chateaurenard

Nice sans bonus à Châteaurenard

Même si les Châteaurenardais s’étaient certainement promis de contrarier les projets niçois, suite au résultat du match aller, et l’entame du match très favorable aux locaux en témoigne;
la suite des débats ne laissa pas de doute sur l’issue du match.
Les avants se neutralisant au niveau du combat,  ce sont les 3/4 niçois, qui, quoi-qu’inhabituellement maladroits, réussissaient à faire la différence par quelques pépites sur les quelques ballons bien négociés.
Après l’essai marqué d’entrée par Château, les niçois se sont rassurés en marquant trois fois par Fritz, Cherry puis Henderson avant la pause. 18/7

La deuxième mi-temps fut assez similaire à la première. Les niçois dominaient sans véritablement se détacher. 2 essais de chaque côté.18/ 36 au final. Henderson et Defives à la conclusion

Malgré ce sentiment de match non abouti, trois données à retenir, les 4 points de la victoire permettent de conforter la position de leader et, une invincibilité à domicile, de trois années, en phase qualificative côté Châteaurenard qui s’envole et surtout Nice n’avait jamais gagné de son histoire à Chateaurenard comme le souligne la Provence dans son article de dimanche.

La B rouge et noire, a été sévèrement défaite, 47/12.  Le leader de la poule 4, solide et joueur, n’a pas laissé sa chance aux jeunes azuréens trop inconstants dans l’effort.
Prochaine étape, dimanche 18/3 aux Arboras  avec La Valette comme adversaire du jour.

Magazine Stade Niçois #3