Un rien aurait suffit

Un rien aurait effectivement suffit pour l’emporter car les Niçois n’ont pas fait pâle figure en Savoie.
D’entrée les niçois marquent 2 essais par Morel, transformés par Romain, ce n’est qu’à la pause que les Chambériens se réveillent et ouvrent le score. Les Niçois par Schkaidze triplent  la mise avant l’heure de jeu, par un essai transformé.
A l’heure de jeu, les décisions sévères pour l’une d’entre-elle va réduire la puissance niçoise par deux exclusions de Holmes et Parcheminer et une pénalité dans la même minute. Réduit à 13, les azuréens encaissèrent alors par deux fois les essais des locaux galvanisés par ces décisions et leur supériorité numérique. En toute fin de match le choix de la pénal-touche mal négociée en lieu et place d’une pénalité excentrée n’a pas permis à nos couleurs de revenir au score.

1 point de bonus défensif cependant.
Dimanche prochain les Niçois effectueront leur 3ème déplacement consécutif à Beaune.