Victoire probante

Le stade Niçois sort donc vainqueur de la double confrontation contre  Saint Priest avec une marge certaine mais qui ne doit pas lui faire oublier le prochain obstacle ; Châteaurenard.

Tout avait mal commencé, avec une pluie diluvienne et des éclairs striant un ciel bas et lourd avant que n’arrivent les éclaircies et une pluie d’essais.
D’entrée de match, les deux équipes se montrent agressives, l’arbitre quelques pénalités aidant, ramenant le calme, un jeu plus abouti put se mettre en place. Très tôt dans le match les niçois scorèrent sur une belle action aboutissant à un essai du talon, sur l’engagement  ce sont les Saint Priod, grâce à un bel effort collectif, qui à la 8ème minute prirent l’avantage au score. 5/7. Il s’en suivit une vingtaine de minutes ou les efforts défensifs des lyonnais neutralisèrent les locaux. Certainement oxys par l’intensité de l’effort, la tenaille se desserra et les essais allaient s’enchaîner, 3 avant la pause de la part des 3/4 niçois.

Revigorés par la mi-temps les joueurs de St Priest tentèrent en vain de réduire le score mais après 10mn de pilonnage stérile sur la ligne niçoise, les mêmes causes provoquant les mêmes effets, le match bascula définitivement pour les alpins suite à un essai collectif conclu par Frih. Ce furent donc 4 essais, comme en première mi-temps qui s’ajoutèrent au score. Le banc niçois contribuant à creuser l’écart. 50/7, 102/28 sur les deux matchs.

Après cette pluie printanière et cette pluie d’essais, une pluie d’applaudissements solda la journée de la part d’un public venu nombreux, compte tenu des conditions météo et réchauffé par le soleil ressuscité.

Le prochain rdv pour Nice aux Arboras se tiendra le 27 mai à 15h00, d’ici là, le match aller se tiendra à Châto, un bus de supporters est prévu à cet effet.