Le rugby à Nice depuis 1912

Les premiers pas

C’est en 1912 que le ballon ovale débarque du côté de la Baie des Anges sous la bannière du Racing Rugby Club de Nice. Au fil du temps le club gravit les échelons du championnat, glanant au passage des titres de champion de France dans les Séries régionales puis au sein de la Troisième et la Seconde Division de l’époque.

 Nouvelle dimension

nice-1971En 1971, l’arrivée d’un fort contingent toulonnais (les frères Herrero, Ballatore, Hache, Sappa, …) en conflit avec leur club suite à la finale du Bouclier de Brennus perdue face à Béziers, propulse le RRC Nice du président Alfred Méarelli dans une nouvelle dimension.

S’en suit, une décennie de succès et de ferveur avec en point d’orgue, trois titres en challenge de l’Espérance (1974, 1976, 1978), deux quarts de finale (1974, 1980) et une demi finale (1977) du championnat de France à chaque fois perdue face au seigneur de l’époque, l’AS Béziers.

La finale 83 et le Du Manoir

Au début des années 80, les fondations sont désormais en place. L’équipe niçoise, emmenée par une nouvelle génération (Buchet, Catoni, Orso, Charpentier, Pédeutour, …) sous la conduite de Jean-Claude Ballatore, poursuit l’épopée de ses aînés et atteint, en 1983, pour la première fois dans l’histoire du club la la finale du championnat. Une rencontre perdue 6-14 face à Béziers et interrompue à 10 minutes du terme par l’entrée des supporters biterrois sur la pelouse du Parc des Princes. L’année suivante la route des Azur et Or s’arrête dans le dernier carré contre Agen. Les Nissarts se voient enfin récompensée en 1985, en décrochant le challenge Du Manoir après avoir sorti le Stade Toulousain, futur champion de France, en demi-finale, et l’AS Montferrand lors du match décisif.

nice_83_finale
L’équipe de Nice à la finale 1983 au Parc des Princes

La chute du RRC Nice et du RNCA

Présidé par Gaby Desgeorges et entraîné par Eric Buchet, le RRCN, malgré l’arrivée grandissante du professionnalisme, continue son aventure au sein de l’élite hexagonale. Parmi une multitude d’excellents joueurs, le Racing voit même son plus emblématique ambassadeur, Jeff Tordo, devenir capitaine du XV de France. Redescendu en Elite 2 puis en Promotion Nationale, à la fin des années 90, le club placé en liquidation judiciaire disparaît de la carte du rugby. Le flambeau est alors repris par le Nice Université Club (crée en 1967) qui, lors de la décennie suivante, sous le nom de RNCA, passe de la division Honneur à la Fédérale 1, avant que de nouveaux ennuis financiers ne sonnent le glas de la structure en juin 2012.

faviconLa création du Stade Niçois

Aujourd’hui, le Stade Niçois, nouveau porte-drapeau, entend, pour le centenaire de l’arrivée du rugby dans la cinquième ville de France, construire des bases solides pour écrire de nouveaux et heureux chapitres à cette belle histoire. Le président actuel, Patrice Prévôt, garde le projet ambitieux de refaire de Nice une place forte du rugby français. Pour cela, le club axe son développement autour d’un double projet sportif et économique.

 

Fédérale 2 Saison 2016/2017
Fédérale 2 Saison 2016/2017